• Poésies :

     

    MUSIQUE / mettez le son 

     HENRI  SALVADOR / "faut rigoler"

     

    Poésies :

     

    Poésies :

     

    Poésies :

    ODILE


    Odile rêve au bord de l’île
    Lorsqu’un crocodile surgit
    Odile a peur du crocodile
    Et lui évitant un « ci-gît »
    Le crocodile croque Odile.

    Caï raconte ce roman
    Mais sans doute, Caï l’invente
    Odile serait vivante
    Et dans ce cas là, Caï ment.

    Un autre ami d’Odile, Aligue
    Pour faire croire à cette mort
    Se démène, paye et intrigue
    D’aucuns disent qu’Aligue a tort.

    JEAN COCTEAU

     

    Poésies :

     

    L’AQUARELLE


    Dans un jardin contigu
    A ma chétive maisonnette
    Peint sous le chaud soleil aïgu
    L’enfant chétive mais honnête.

    Dans un récipient exigu
    Ses petits pinceaux font trempette
    Pinceaux poil de cheval bégu
    Poil de blaireau, poil de belette.

    Elle aquarellise vraiment
    Elle est bien dans son élément
    La vierge aux poses si gentilles.

    Musset ne l’a-t-il pas chantée
    Avec sa grande autorité ?
    Aquarell’ veut les jeunes filles !

    ALPHONSE ALLAIS

     

     

    Poésies :

    à Sully-Prudhomme...

    LE PNEU CREVÉ

    Le pneu de cette bicyclette
    Par un caillou fut éraflé
    Le recordman à l’aveuglette
    Avait ce jour fort pédalé.

    Et la légère meurtrissure
    Dans le fragile caoutchouc
    D’une marche invisible et sûre
    A creusé lentement son trou.

    Son air comprimé sur la route
    Petit à petit s’est sauvé
    Le pneu n’ira pas loin sans doute
    N’y touchez pas, il est crevé.

    ALFRED BEJOT

     

    Poésies :

    LA TASSE


    Deux mouches discutaient
    Sur le bord d’une tasse
    Elles avaient l’air futées
    Et parlaient à voix basse.

    Elles parlaient du Bon Dieu
    Du Pape et de l’Église
    De ceux qui étaient pieux
    De Saint-François d’Assise.

    D’un ton bien impoli
    Voire irrévérencieux
    La tasse interrompit
    Ces propos religieux.

    Épargnez-moi de grâce
    Vos religiosités
    Moi je suis une tasse
    Mais une tasse athée…

    GÉRARD DEJOUX

    Poésies :

    à Sully-Prudhomme...

    LE GOSSE FRISÉ

    Délicat comme une verveine
    Frais et charmant comme un amour
    Le petit enfant se promène
    Dans les jardins du Luxembourg.

    Une merveilleuse frisure
    Orne son front superbe et pur
    E t rayonnant en sa figure
    Ses yeux sont clairs comme l’azur.

    Il marche, nature chétive
    Sous la surveillance attentive
    De celle qui guide ses pas.

    Il ne peut souffrir qu’on l’effleure
    Et quand on le caresse, il pleure…
    Il est frisé : n’y touchez pas !

    FRED

    Poésies :

    LA RÉVOLUTION FRANÇAISE


    Marat
    Des montagnards
    Tu fus le premier
    De Corday !

    Ah ! Les imprécations de Camille
    Qui jeta son bonnet phrygien
    Par-dessus Desmoulins !

    Montre ma tête au peuple
    Elle en vaut la peine,
    La peine capitale ?

    Mais où sont les neiges
    Danton ?

    ROLAND BACRI

    Poésies :

     

    QUELLE SANTÉ

    J’ai bonne mine
    Demanda le crayon
    Rouge
    A son voisin.

    Je vous trouve
    Les traits tirés
    Répondit-il
    Avant de se tailler.

    Et il partit à la pêche
    A la ligne
    Sur un cahier
    A la mine de papier mâché !


    DANIEL LACOTTE

    Poésies :

     

     D’UNE  LUNE  A  L’AUTRE

    Ne vous dérangez pas pour nous,

    Laïtou

    Nous passons à toute vitesse,

    Un petit bonjour et c’est tout.

    Salut l’ami, salut à tous

    Laïtou

    Non, rien de spécial à vous dire,

    Nous filons à toute vitesse,

    Laïtou

    On voulait vous faire un sourire

    Et c’est tout.

     NORGE

     

     Poésies :

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    JCD
    Lundi 29 Août 2016 à 23:58

    Le rire...

    EN VERS

    et contre tout

    de bon goût :

    Mais oui, nous en avons tous besoin 

    Un grand merci pour ces poses salutaires !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :