• Parutions/Recensions*15

     

     

    notre graphiste venant de décéder subitement

    le temps de retrouver un nouveau graphiste

    les couvertures seront absentes quelque temps

    patience

     

      

    Parutions/Recensions*5

    Parutions/Recensions*5

    15

    Dernières parutions de nos membres parmi de très nombreuses parutions à nos Éditions

    (recueils avec recensions*14)

    *

    Vous trouverez  un bulletin de commande sur notre site

    Pour commander un recueil, se renseigner au siège,

    on ne peut indiquer le tarif du recueil choisi

    nous ne sommes pas une entreprise commerciale

    *

    Parutions/Recensions*11

    par MICHEL  BENARD

    Lauréat de l’Académie française.
    Chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres.
    Poeta honoris causa.

     

     

    Parutions de nos membres

     

    Parutions/Recensions*6

     Parutions/Recensions*5

    Recension : Georges Meckler – «  L’étoile Ammonite. Suivi de Quelques Bribes. »  – Préface de Jean-Noël Cordier – Illustration de couverture par l’auteur. - Editions les Poètes Français – 2021-  format 15X21 – Nombre de pages 59.

    L’ ammonite, cette spirale de l’éternité et du nombre d’or, symbolise parfaitement l’universalité de l’esprit de poésie. Arcane sinueux de l’existence « L’étoile Ammonite Suivi de Quelques bribes » ce nouvel ouvrage de Georges Meckler,  peut s’enorgueillir d’une préface de référence puisque livrée à la plume avisée et pertinente de Jean-Noël Cordier. Principe même du déroulement de l’univers, mais quittons la paléontologie pour retrouver la poésie. Georges Meckler est un grand initié de la poésie, sorte de sage ne posant sa plume que sur l’essentiel. Nulles dispersions inutiles, l’encre immortalise l’essence même de la condition humaine. Il a souvent mis ses compétences et son temps au service de la confrérie poétique. Les méandres de l’existence demeurent souvent sans réponses, mais tel un mineur de fond dans la pénombre, il faut continuer à creuser jusqu’à voir surgir la lumière. Ah ! Cette lumière d’espérance posée à la pointe extrême d’une stalactite. L’écriture de Georges Meckler porte une empreinte singulière qui la distingue d’entre toutes, rythme, cadence, formulation, facture cadencée. Nous pourrions songer à une partition musicale, des blanches, des noires, des soupirs et des espaces de silence. Cependant une question demeure en suspension : « Et toi Christ / Comment / s’agripper / à l’Amour. »Après des millénaires d’exactions, l’homme au nom de ses religions, sera-t-il donc toujours aussi pitoyable ? A cette longue liste, aujourd’hui le poète peut ajouter l’agonie de l’Ukraine. Malgré ses zones d’ombres, cet ouvrage est empli d’espérance, celle du poète qui s’accroche à sa foi, non seulement en Dieu mais encore en l’homme. Utopie ? Non, peut-être pas ! Le poète croit encore à l’ « Electrochoc de la Musique et de l’Amour. » Nous sommes confrontés à un recueil d’une extrême densité débordant d’espérance, de lumière et d’amour, car il faut bien du courage pour oser croire encore aux dissonances de la foi ! Georges Meckler en bel altruiste qu’il est, veut bien nous prêter ses yeux afin que nous puissions voir plus clair pour lire dans les rêves. Ici est posé le sceau précieux de l’humanisme. Parfois nous ressentons le besoin de nous épancher, d’oublier nos pudeurs, de nous confier avec la soif d’un retour à la parole suprême qui nous surprend : « Dans Ta Parole.../...Echo.../...De l’infini. » En conclusion l’anamnèse en quoi consiste ce livre se concentre autour de quelques bribes où tout est dit : « Un rien / Fait de mille immenses rien. » « Et le sel voudrait  en diamant  éclater. » « Et l’homme / voulant jusqu’à Dieu se hisser / Tombe / Et se brise. » Alors avec ce recueil épuré de Georges Meckler, osons croire encore en la Poésie, jusqu’à voir soudain le mal aboli.

    Michel Bénard.

     Parutions/Recensions*5 

     

     

     

    Partager via Gmail

Image du Blog virtuellife.centerblog.net
Source : virtuellife.centerblog.net sur centerblog.