• Ma Liberté

     

     

     

    Ma Liberté

    Ma Liberté

     

     

     

     Liberté où est tu ?

     

    Liberté où est tu ?

     Liberté où est tu ?Liberté où est tu ?Liberté où est tu ? 

     

    Parmi les messages reçus de nos membres, à la suite de "l'exécution", par décapitation, du professeur Samuel Paty, nous partageons ceux qui suivent :

     

    Résistance

    Je suis « prof » mais bien avant,
    J'étais Charlie, un flic qu'on embrasse.
    J'étais un moine, un prêtre, assassinés.
    J'étais un journaliste,
    J'étais un soldat,
    J'étais un homme, une femme, un enfant
    Sous les roues d'un camion.
    J'étais à Nice.
    J'étais au Bataclan, comme à Conflans.
    J'étais heureux,
    J'étais vivant,
    Tout simplement.
    Et puis, ils sont venus,
    Avec leurs kalachnikov,
    Avec leurs grands couteaux,
    Avec la Haine,
    Nous mitrailler, nous égorger.
    Beaucoup, beaucoup trop sont tombés.
    Nous avons tant pleuré.
    Moi, je reste debout,
    En colère et debout,
    Révolté et debout,
    Sidéré mais debout.
    Pour VOUS, je resterai debout !
    J'étais, je suis et je serai,
    Avec mes mots d'Amour,
    La Liberté dans la Fraternité.

    Jean Moraisin

    Liberté où est tu ?

    NOTRE LIBERTÉ

    Vous ne décapiterez pas notre liberté
    Elle est notre souffle au vent du monde
    Notre respiration au cœur du temps
    Notre espoir toujours recommencé

    Vous ne prendrez pas notre liberté
    Elle a soulevé les vagues de la vie
    Elle a ouvert les vannes joyeuses
    Où dansent les foules en liesse

    Vous n’enfermerez pas notre liberté
    Insaisissable insolence nue
    Fière comme une statue de muse
    Belle comme un soleil sur la mer

    Vous ne tuerez pas notre liberté
    Elle inspire toute notre mémoire
    Elle se moque des pisse-vinaigre
    Qui bâillonnent les cœurs

    Venez avec nous frères de rire
    Villon Marot Rabelais Molière
    Scarron Voltaire Beaumarchais
    Allais Brassens Prévert Vian

    La farandole de vos mots hilares
    Fera fondre de folie les infâmes
    Vos livres font vivre et lever l’esprit
    De notre éternelle et belle liberté

    Notre liberté étendra sa lumière
    Sur les tristes litanies assassines
    De toutes les théologies morbides
    Pour ouvrir l’arc-en-ciel universel

    Jean-Pierre Paulhac

    Liberté où est tu ?

    «  Errance rimbaldienne. »


    Pèlerins de la terre,
    Compagnons de misère,
    Frères de larmes
    En quête de paix, de passion,
    De vide et de néant.
    Sur les pas de Rimbaud
    Laissons courir l’outrage, l’offense
    D’une grande parade défroquée,
    Prétendue moderne.
    Comme une fissure
    De vie sur le canal,
    Les péniches se perdent
    Dans les brumes épaisses
    Où elles lancent
    Leurs filets d’imaginaire
    Sur les bancs de la liberté.

    Michel Bénard.

    Liberté où est tu ?

     

    QUE VAUT UN POÈME

    Que vaut un poème

    Quand l'impensable

    L‘inacceptable ignominie,

    Triste litanie,

    Déshonore la terre des Lumières,

    Celle de Voltaire

    Qui guerroya pour le droit au blasphème,

    Quand l’ivraie fanatique s’immisçant

    Ose écimer la pensée    

    Au cœur des gemmes de la Liberté ?

    Que vaut un poème

    Contre ceux qui pliant l'échine

    Par tolérance aveugle

    Et allégeance

    Ont légitimé l'appel à la haine ?

    Que vaut un poème

    Sauf à lever

    Les mots en armée serrée

    À l’assaut d’une sanglante ignorance

    Avant que nos ronds de fumée

    N'éteignent sur les ailes

    Des moulins à vent 

    L’Espérance d’un jeune soleil

    Corrigeant les erreurs des dieux.

    Nicole Portay    

     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


Image du Blog virtuellife.centerblog.net
Source : virtuellife.centerblog.net sur centerblog.